0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe
Charpente fermette

Transformer charpente fermette en comble aménageable

Transformer une charpente industrielle en comble aménageable nécessite quelques explications. Pourquoi vouloir présenter cela ici alors que le métier de l’entreprise est justement de faire ces transformations ? De quelles fermettes parle-t-on dans cet article ? Pourquoi les transformer avant aménagement ? Et enfin, comment faire pour aboutir à un résultat stable et durable ? Voici les questions auxquelles nous allons maintenant répondre.

 

Pourquoi vouloir présenter cela ici alors que le métier de l’entreprise est justement de faire ces transformations ?

 

Dans notre gamme de services, Combles d’en France propose trois types d’intervention : l’option « clé en mains », l’option « à la carte » et enfin l’option « Kit ». L’option « clé en mains » consiste pour l’entreprise à réaliser les travaux de structure mais aussi les travaux de second œuvre. En effet, pour aménager un comble, il y a 2 grandes étapes et 5 étapes complémentaires. Les deux grandes étapes sont la transformation de la charpente incluant les fenêtres de toit, et l’isolation de la toiture. Les 5 étapes complémentaires sont l’électrification de l’étage, l’installation des fluides (arrivées et évacuations), la mise en place de l’escalier, le cloisonnement et la finition (revêtements de sols et murs).

On le comprend, l’option « à la carte » consiste à piocher dans ces 7 étapes ce qui vous intéresse, à le faire réaliser par l’entreprise et à réaliser le reste par vous-même. En général, la transformation de la charpente fermette sera réalisée par l’entreprise. Cette phase très technique comporte de lourdes responsabilités pour la maison et d’autre part, les assurances – décennale entre autre – ne couvrent que des entreprises habilitées. Dans cette option, vous pouvez parfaitement prévoir que la structure et la plomberie seront réalisées par l’entreprise et que vous réaliserez le reste par exemple.

Mais il se peut aussi que vous soyez compétent en charpente. Pour ce faire, l’offre « Kit » pourra être adaptée. Dans ce cas, l’étude structurelle est faite par l’entreprise et son Bureau d’Etudes, sous sa responsabilité. Ensuite, l’entreprise fabrique les Poutrespace permettant de créer le plancher porteur. Lors de leur livraison, elle mettra en œuvre une ferme témoin puis c’est à vous de jouer et de réaliser le reste de la transformation. Avant d’enlever les W (voir ci-dessous), l’entreprise sera venue réceptionner vos travaux. Vous bénéficierez alors de sa garantie décennale.

 

De quelles fermettes parle-t-on dans cet article ?

 

Il existe deux sortes de fermettes : les fermettes aménageables et les fermettes dites non-aménageables, appelées aussi combles perdus, fermettes en W ou fermette américaine. 

Exemple de 4 fermes porteuses en charpente traditionnelle.
Le terme fermette est un diminutif du mot « ferme » dont le sens traditionnel en charpente désigne une structure porteuse en bois permettant à la couverture de la maison d’être fermement maintenue.
 

Charpente fermette

Charpente fermette

En charpente industrielle donc, il existe deux familles.

Les charpentes aménageables sont prévues pour un aménagement ultérieur du comble. La pièce de bois horizontale située au bas de la charpente est porteuse et doit permettre l’équipement du nouvel étage. Ces fermettes présentent une largeur aménageable souvent de l’ordre de 4 à 4.5m seulement.

Exemple de fermette aménageable

Charpente aménageable

Charpente aménageable

Les charpentes non aménageables, ou combles perdus, sont très répandues. Ce sont ces charpentes en W dont nous parlons ci-dessous : aménagés, ces combles deviendront vite l’un des endroits les plus confortable de la maison !

Exemple de fermette non aménageable : comble perdu

Charpente non aménageable

Charpente non aménageable

Ce sont ces charpentes qui nous intéressent ici.

 

Pourquoi les transformer avant aménagement ?

 

En regardant la photo, la question peut sembler évidente : le volume sous la toiture tout entier est obstrué par des barres de bois (des fiches et contrefiches) qui rendent l’aménagement impossible. Il va donc falloir les enlever.

Mais, et cela ne se devine pas sur la photo, les poutres en bois horizontales situées au pied de la charpente (on les voit distinctement, noyées dans la laine de verre) ne sont absolument pas porteuses. Il est impossible de poser un plancher et d’équiper en lit, armoire ou bureau une telle structure. Encore moins de respecter les 150 kg/m² que doit porter un plancher d’étage en maison individuelle.

Il faut donc transformer ces charpentes fermettes pour ces deux raisons :

  • créer une structure porteuse afin de pouvoir meubler l’étage,
  • et enlever l’ensemble des éléments de bois qui remplissent le volume.

Bien sûr, non seulement ces deux opérations se font après calcul de la structure mais surtout, elles sont intimement liées et dépendantes l’une de l’autre. Ne vous lancez donc jamais dans une telle transformation si vous n’avez pas avant toute chose la capacité de calculer la future structure de remplacement à mettre en place. 

Par contre, bien calculée, la structure vous offrira une possibilité infinie d’aménagement, une liberté totale pour concevoir le projet que vous souhaiterez, au moment où vous le souhaiterez. Mezzanine, chambres pour les enfants, bureau de travail, suite parentale : tout est possible y compris une salle de sport ou le home cinéma.

 

Comment faire pour aboutir à un résultat stable et durable ?

 

Nous reproduisons ici un article rédigé par le magazine Système D qui était venu suivre pas-à-pas nos équipes en septembre 2013 afin de délivrer toutes les clefs d’une transformation réussie.

https://www.systemed.fr/charpente-couverture/modifier-charpente-plancher-pour-creer-et-consolider-50-m2-habitables,2548.html