0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe
Surélévation de maison après travaux

Surélever sa maison

Surélever sa maison, en quoi ça consiste vraiment ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Et quelles sont les contraintes règlementaires ?

Surélever sa maison : en quoi ça consiste ?

L’idée générale est d’ajouter un étage à votre maison sans que ce soit des combles aménagés. Les charpentiers préparent la transformation, puis déposent l’ancienne charpente. Une toute nouvelle charpente vient alors la remplacer. Celle-ci s’appuie sur des murs plus hauts. Les équipes procèdent ensuite aux finitions extérieures et aménagements intérieurs.

Sur une maison de plain-pied, par exemple, cette opération d’agrandissement de la maison vous permet de doubler la surface habitable de votre bien en moins de 10 semaines et sans modification de l’emprise au sol. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligés de surélever votre maison sur la totalité de sa longueur. En effet, Combles d’en France a créé l’UPTIMA. Il s’agit d’une surélévation qualitative, à coûts maitrisés et disponible en 3 largeurs. Elle s’intégrera parfaitement à votre maison.

Grâce à cet espace supplémentaire, votre maison pourra accueillir de nouvelles chambres, un bureau, une salle de bain… un vrai gain de confort pour vous et votre famille.

Surélever sa maison : en pratique

La surélévation par Combles d’en France est une transformation qui s’opère sans quitter votre habitat durant les travaux. Tout se passe par l’extérieur, sans interférence avec le niveau habité. Grace à la Poutrespace, vous disposez d’une surélévation facile à aménager et agréable à vire, où la hauteur sous plafond sera partout supérieure à 1 mètre 80.

Qui dit surélévation dit aussi modularité. Avec Combles d’en France, vous pouvez soit surélever votre maison en vous réservant une partie des travaux, soit nous demander de réaliser l’ensemble des travaux (avec la formule Clé-en-main). D’autre part, la surélévation peut être totale mais elle peut aussi être partielle et se trouver sur le tiers ou la moitié de la longueur de votre maison.

 

Les avantages d’une surélévation :

La surélévation de maison est la solution incontournable pour les familles dont la pente de toit est insuffisante pour y réaliser un aménagement de comble. Voici ses avantages :

  1. La surélévation ne consommera pas d’espace au sol. Votre terrain reste accessible, de la même manière, sans aucune modification de sa superficie.
  2. Moins visible mais pourtant très important : son efficacité énergétique. La surélévation, comme l’aménagement de comble, permet de repartir avec une isolation neuve. Cet aspect des travaux est fondamental car il joue positivement sur deux plans.
    Premièrement, votre isolation est refaite à neuf et donc votre maison bénéficie pleinement d’une efficacité énergétique renouvelée, garante d’importantes économies d’énergie. Deuxièmement, malgré le nouveau volume apparu, la surélévation bénéficie de l’effet « cheminée » apporté par la surélévation. Le bas chauffe le haut, l’isolation conserve les calories : un véritable effet vertueux économique et environnemental.
  3. La surélévation est réalisable sur tout type de maison. Le principe est simple : on enlève l’ancienne toiture et on la remplace par une nouvelle structure offrant un espace de vie supplémentaire.

Techniquement donc, la surélévation consiste à remonter de nouveaux murs, offrant une hauteur comprise entre 2,20 et 2,50 m. Au-dessus de ces nouveaux murs, une charpente neuve et une nouvelle couverture sont mises en place, assurant la protection de la maison face aux intempéries.

Vue de l’extérieur, la maison est plus haute, est surélevée sur tout ou partie de sa superficie au sol (la surélévation est assez souvent partielle). Pour des questions esthétiques, le mur de façade de votre surélévation peut-être en retrait du mur de façade du rez-de-chaussée : tout est possible avec la Poutrespace.

Vue de l’intérieur, avec le plancher en Poutrespace, la surélévation offre toujours les mêmes qualités de rigidité, d’isolation phonique et thermique, d’utilisation et d’aménagement du nouvel étage. Un escalier placé au bon endroit vient relier les différents niveaux. Les fluides, réseaux haute et basse tension sont implantés selon les pans décidés avec la famille propriétaire de l’ouvrage.

A noter : la surélévation peut être partielle : on l’appellera rehausse de façade. Dans ce cas, au lieu de surélever des murs sur 2,50 m intérieur, on rehaussera sur 80 cms à 1,30 m. Pourquoi une telle solution ? Pour des raisons de budget et aussi pour des raisons d’urbanisme. En effet, les PLU locaux n’offrent pas tous les mêmes possibilités de hauteur de construction.

Enfin, le changement de pente est également une solution permettant de retrouver un volume très important à l’étage. La maison conserve alors deux pans de toiture et deux pignons. Cette solution est économiquement très avantageuse. Là encore, elle convient dans les régions ou les pentes de toit peuvent être de 45 degrés.
Contraintes administratives lourdes ? Pas vraiment. Avec leur expertise, Combles d’en France et ses partenaires vous accompagnent dans ces démarches pour vous faciliter la vie.

 

Surélever sa maison : quel budget prévoir ?

Le prix au mètre carré d’une surélévation varie en fonction de la complexité du chantier, de la surface créée et des aménagements choisis (salle de bain, dressing, WC par exemple).

  • Formule Prêt-à-finir : de 1 300 € à 1 500 € / m²
  • Formule Clé-en-main : de 1 700 € à 1 900 € / m²

Surélever sa maison : la règlementation

Dans certaines régions, dans le Sud par exemple, vous ne pourrez pas modifier la pente de votre toit. Ailleurs, comme au Nord de la Loire, vous pourrez le faire. Cela aura un impact sur votre projet.

Le Plan Local d’Urbanisme (le PLU) de votre commune fixe les règles en matière d’habitat et notamment celles qui concernent la hauteur des bâtiments. Dans le cas d’une surélévation de toiture, il vous faudra un permis de construire. Vous devrez alors afficher cette autorisation pour qu’elle soit visible de la rue pendant toute la durée des travaux. Mais soyez rassuré : Combles d’en France réalisera toutes ces démarches administratives pour vous.

Selon le PLU régissant votre maison, le recours à une autre solution sera peut-être nécessaire à cause des limites de hauteur de construction. Il pourra s’agir d’une réhausse ou d’un changement de pente.

Pour approfondir…

Vue d’un comble non aménageable qui va bientôt être aménagé

Aménager ses combles perdus

Puis-je gagner de l’espace en aménageant mes combles perdus ? Quelle est la durée les travaux ? Tous les greniers et tous les combles peuvent-ils être aménagés ? Combien ça coûte ? Et l’isolation ? Existe t’il des aides ? Pas de panique, vous allez bientôt tout savoir sur l’aménagement des combles perdus ! Lorsqu’une maison possède des combles perdus […]

Lire la suite…
Changer la pente de sa toiture

Changer la pente de sa toiture

Changer la pente de sa toiture consiste à réaliser un changement radical sur votre bien : agrandir votre maison en lui ajoutant un étage, en créant purement et simplement une nouvelle toiture sans aucune intervention au niveau habité ! Changer la pente de sa toiture : en pratique D’abord, nos équipes créent une toute nouvelle charpente […]

Lire la suite…
Réhausser sa toiture

Réhausser sa toiture

Vous vous sentez un peu à l’étroit dans votre maison et vous avez décidé de l’agrandir. Malheureusement la pente de votre toiture est inférieure à 30°. Et dans votre région, il n’est pas possible de la changer. Impossible donc d’aménager des combles perdus. De plus, vous ne disposez pas d’un très grand terrain et vous […]

Lire la suite…