0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe

Financez vos travaux d’isolation avec le Certificat d’Economie d’Energie (C.E.E.)

Aménager ses combles ou surélever sa toiture s’accompagne toujours d’une refonte de l’isolation de la maison. C’est donc le moment idéal pour améliorer les performances énergétiques de votre maison et obtenir deux résultats : d’une part une baisse de la facture énergétique, d’autre part un meilleur classement de votre maison sur l’échelle des DPE (indispensable au moment de sa revente ou de sa mise en location).

Aujourd’hui, nous allons parler d’un dispositif de financement valable uniquement en aménagement de combles : le Certificat d’économie d’Energie (C.E.E.). Ce dispositif, réservé à la rénovation, ne fonctionne donc pas pour les surélévations, rehausses ou extensions latérales qui sont considérées comme des surfaces neuves.

Si vous aménagez vos combles, bonne nouvelle donc : vous pouvez bénéficier d’un dispositif qui vous permet d’être remboursé jusque plus de  700 € sur votre facture d’isolation selon que votre maison est chauffée à l’électricité ou à tout autre mode de chauffage.

Les conditions requises pour bénéficier du C.E.E. sont assez simples :

Premièrement, votre maison doit avoir plus de deux ans. Le C.E.E. ne fonctionnant que sur la rénovation, il faut que votre maison ait plus de deux ans.

Deuxièmement, il faut que la performance de votre isolation (appelée le « R ») atteigne des valeurs minimales. Celles-ci sont au moins de 5 sur les rampants (parties inclinées) et plafonds, de 2,8 sur les redressements et pignons, et de 2,4 sur le plancher situé derrière les redressements.

Troisièmement, il faut faire réaliser les travaux par un professionnel maitrisant ce dispositif, ce qui est bien sur le cas des charpentiers du réseau Combles d’en France. N’hésitez pas à en parler à votre interlocuteur.

Nous parlerons prochainement du Credit d’Impot Developpement Durable et des Eco PTZ, autres dispositifs de financement de l’isolation, complémentaires du CEE.