0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe
isolation combles

L’Isolation des combles : les astuces et comment ça marche

Vous allez aménager votre comble : la question de l’isolation devra être regardée avec beaucoup d’intérêt et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce que cette question va jouer sur votre confort. Ensuite parce que l’isolation va jouer directement sur votre facture énergétique en même temps qu’elle va participer au bilan environnemental de votre maison. Enfin parce que si vous deviez acheter une maison, vous vérifiez son isolation : votre investissement dans ce domaine déterminera donc la valeur future de la maison.

L’isolation des combles : le confort

Rien de pire que ces zones situées en périphérie des murs et fenêtres où l’on « sent le froid » et dont on hésite à s’approcher lorsque la température extérieure baisse. Souvent, on finit par s’y habituer et pourtant, avoir froid est un sentiment très désagréable, pour soi comme pour les siens. D’autre part, ces zones qui peuvent aller jusqu’à 1 mètre le long des parois en contact avec l’extérieur et dont on sait qu’elles sont inconfortables, réduisent l’espace habitable de la maison.

La toiture, il faut le savoir, est la zone la plus déperditive de la maison. Située au sommet de la construction, elle en est l’ultime barrière contre laquelle la chaleur vient se frotter. On le sait, la chaleur monte. Elle va donc massivement se stocker au plus haut de la maison, sous votre toiture. Si l’isolation des combles est bonne, la chaleur est alors piégée : elle ne sortira pas et le sentiment de chaleur se fera ressentir partout.

Un projet d’isolation ? consultez notre page dédiée aux solutions d’isolation : https://www.combles.com/votre-projet/isolation/

La résistance thermique (R) et la conductivité thermique (Lambda)

Pour isoler correctement la maison, on regardera avec attention le R (résistance) du complexe isolant mis en œuvre. Plus le R est élevé, plus l’isolation sera efficace. Le R s’obtient par la division de l’épaisseur de l’isolant par son indice de conduction de chaleur, appelé le Lambda. R = Epaisseur / lambda

L’été, votre isolation va avoir également un rôle important sur votre confort. Les épisodes de chaleur amènent nos toitures à stocker une quantité très importante de calories qui vont avoir tendance à migrer vers l’intérieur de l’habitation. Cela se peut se traduire par une chaleur trop importante dans les chambres rendant par exemple compliqué l’endormissement des enfants. Les parents savent bien ce dont nous parlons ici, surtout lorsqu’il y a école le lendemain… Il s’agit alors d’empêcher la chaleur de rentrer dans la maison. Or, les caractéristiques qui permettent d’empêcher la chaleur de sortir l’hiver (la conductivité – le lambda) ne sont pas les mêmes que celles empêchant la chaleur de rentrer l’été.

Le déphasage

Pour isoler correctement la maison l’été, il faut que la diffusivité thermique du matériau soit la meilleure possible. Dit autrement, on cherchera à avoir le meilleur déphasage possible. Le déphasage, c’est l’intervalle de temps séparant le pic de chaleur extérieur du pic de chaleur intérieur. A quelle heure fait-il le plus chaud à l’extérieur aujourd’hui ? En général, le pic de chaleur extérieur se situe vers 15h00. Et à quelle heure fait-il le plus chaud à l’intérieur de ma maison ? Si c’est à 21h00, alors qu’à l’extérieur la plus forte chaleur était à 15h00, alors le déphasage de mon complexe isolant est de 6h00 (la durée entre 15 et 21h). On comprend alors qu’il vaudrait mieux que l’isolation ait un déphasage de 10 ou 11 heures pour que le pic de chaleur intérieur se situe vers 01h00 ou 02h00 du matin, à un moment où tout le monde est endormi depuis longtemps. Sans compter que ce délai plus long permet de réduire les calories pénétrant dans le local intérieur en ventilant les pièces lorsqu’il fait moins chaud dehors.

isolation combles

Chantier aménagement combles

L’isolation et la question énergétique

Une bonne isolation l’hiver ne sert pas à empêcher le froid de rentrer : elle sert à empêcher le chaud de sortir. C’est ce qui explique le bilan financier et environnemental d’une bonne isolation d’hiver. Car lorsque la chaudière a consommé l’énergie nécessaire à la production de chaleur voulue, l’isolation conserve cette chaleur dans le local. Et donc la chaudière cesse de consommer de l’énergie.

Cela a un double impact : environnemental, car l’isolation des combles nous permet de consommer moins d’énergie et donc de réduire notre impact environnemental. Mais elle permet aussi de réduire la facture énergétique de la même façon.

L’été, c’est la même chose. Sauf que la chaudière étant éteinte, c’est le climatiseur qui va moins fonctionner. Et moins utiliser d’énergie pour fonctionner l’été ajoute au bilan économique et environnemental de l’isolation.

L’investissement et les critères d’isolation

Les agences immobilières en font largement la promotion : le diagnostic de performance énergétique (DPE) indique où se situe le bien que vous vous apprêtez à acquérir. Achèteriez-vous un bien coté E ? F ? G ? Ce critère devient de plus en plus déterminant sur l’investissement. Si votre maison obtient un classement C ou B, elle entrera sans trop de difficulté dans les biens pour lesquels le DPE sera un atout et non un frein. Le retour sur investissement se situe donc aussi à ce niveau. Pour rappel un DPE est valable 10 ans.

Il en est de même pour les systèmes isolant qui proposent un bon déphasage (laine de bois ou biosourcé chanvre/lin par exemple) : ces matériaux sont plus onéreux à mettre en place mais à la revente, ils ajoutent un ensemble d’arguments que de plus en plus d’acquéreurs sont prêts à entendre. Sans compter que le développement de ces solutions amènera à en réduire le cout initial, favorisant leur déploiement.

amenagement isolation des combles

résultat aménagement et isolation des combles

Pour davantage d’information sur la réglementation thermique, consultez notre page dédiée : https://www.combles.com/nos-services/reglementations-thermiques/