0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe

Obtenir un prêt pour un projet de construction

Lorsqu’on investit dans l’immobilier, il est fréquent de devoir recourir à des travaux. Les biens anciens sont souvent moins coûteux qu’acheter dans le neuf, même si l’on doit rajouter des frais supplémentaires de travaux.

Toutefois, est-il possible d’intégrer les charges de travaux à votre demande de prêt immobilier ? Oui, il est même possible de le faire sans avoir des conditions financières complexes par la suite. Comment faire ?

Effectuer une simulation de crédit incluant vos frais de travaux

Commencez par simuler, la valeur maximum qu’il vous serait possible d’emprunter. Si le prix de votre bien immobilier est moins cher que cette somme, vous aurez certainement l’occasion de faire passer le coût de vos travaux. 

Pour cela, il existe des simulateurs de prêt immobilier en ligne, qui incluent les travaux. Le site Pretto propose notamment ce service. Il vous est particulièrement possible de changer les différents facteurs qui influent sur le crédit sur cette plateforme. 

Si vous avez des questions, des courtiers immobiliers sont également disponibles pour vous répondre. Ils peuvent aussi vous accompagner jusqu’à l’obtention de votre prêt immobilier. 

Attention, tous les types de travaux ne sont pas éligibles à l’obtention d’un crédit. Chez Pretto, les conseillers en prêt immobilier peuvent vous indiquer les travaux qui peuvent bénéficier d’un emprunt et ceux qui ne le sont pas. 

Intégrer vos travaux à votre demande de prêt : les avantages

 Incorporer vos travaux à votre demande de financement peut vous apporter plusieurs avantages : 

  • Vous pouvez obtenir une durée de remboursement plus étalée. 
  • Le taux de votre prêt sera plus bas. 
  • Vous ne souscrivez qu’un seul prêt, et faites donc plus d’économie. 

Cependant, il faut prendre vos précautions. Avec vos coûts de travaux supplémentaires, le capital est plus important. Par conséquent, la banque sera plus vigilante. 

L’objectif est que votre projet immobilier réussisse. Il ne faut surtout pas que votre situation financière soit tellement alourdie que vous ne puissiez plus régler vos dettes. À noter que le taux d’endettement accepté est de 1/3 de vos revenus mensuels.

Par rapport à la constitution de votre dossier de prêt, il est important d’intégrer vos plans immobiliers ainsi que les devis de votre entrepreneur. Votre banquier vous proposera de payer directement ce prestataire du bâtiment. Veillez donc à choisir un entrepreneur professionnel qui rassurera votre banquier. 

Comment effectuer la simulation avec les travaux ?

Intégrer les travaux sur une ligne de prêt

Il s’agit ici d’inclure directement le coût des travaux au montant d’achat du bien immobilier. 

Vérifier ensuite que votre capital total ne dépasse pas le taux d’endettement de 1 sur 3. 

Effectuez une simulation avec deux lignes de crédit

Là, les lignes sont distinctes. 

Cela signifie que vous aurez effectué 2 emprunts séparés : l’un pour l’acquisition de la maison, l’autre pour les travaux. 

Dans ce cas, les frais des travaux ne seront pas débloqués avec le capital de l’acquisition. La banque paiera les factures de travaux progressivement, selon l’avancement des ouvrages. 

Intégrer les travaux avec des mensualités différées

Pour ce cas, il n’y a qu’une seule ligne de prêt. Vous recevrez le capital total de l’achat et des travaux en une seule fois. Cependant, le remboursement sera mis en route, une fois que les travaux seront terminés. 

Les intérêts intercalaires vont alors s’ajouter et rendre vos mensualités plus lourdes, afin de compenser la banque sur la période de non-remboursement. 

Quand demander l’intégration de vos coûts de travaux à votre prêt ?

La demande d’intégration de vos charges de travaux doit être comprise dans votre demande de prêt. Dès le départ, il serait pertinent d’en parler à votre expert de prêt immobilier. Les documents seront notamment déjà préparés pour renforcer votre dossier de prêt. 

Qu’en est-il si vous changez d’entrepreneur ?

Cette situation est fréquente. L’emprunteur qui a vu son prêt débloqué, change finalement d’entrepreneur, car il a trouvé des artisans plus compétents, mais à un prix moins cher. 

Dans ce cas, la banque ne va pas payer la différence entre les 2 devis. Elle restera sur l’acquittement des factures remises par le client prêteur. 

Il est évident qu’un projet d’investissement immobilier avec des travaux est plus compliqué à gérer qu’une simple acquisition. C’est pourquoi nous vous conseillons de passer par la case simulation d’abord. 

Puis, demandez à être accompagné par un courtier immobilier pour vous aider à obtenir les conditions optimales à partir de votre demande de prêt. Ce professionnel vous indiquera le type d’intégration qui s’adapte à votre projet immobilier. 

Il se fera aussi un plaisir de vous répondre sur vos éventuelles préoccupations. Vous pourrez ainsi maîtriser vos frais dès le début.