0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe
Un contrat complet et clair : le gage d'une relation de confiance

Votre comble gratuit (ou presque…)

Voila sans doute le meilleur conseil que les charpentiers du réseau Combles d’en France puissent vous donner en ce mois de décembre 2014 : renégociez vos emprunts !

Commençons par dessiner le contexte en trois points :

1 – Dans les années 2005 à 2008, les constructions de logements neufs frôlaient et dépassaient les 400.000 unités par an. De fait, nombreux sont nos clients qui ont contracté l’emprunt de leur maison à cette époque, c’est à dire il y a 6 ou 8 ans.

2 – Par ailleurs, aujourd’hui, 6 ou 8 ans plus tard donc, les taux d’intérêt sont au plus bas depuis . . . 1945 selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA ! Du jamais vu !!! Sur Septembre, les taux tournent autour de 2.6% et certains de nos clients négocient encore plus bas leurs conditions financières avec leurs banques.

3 – Dernier élément du panorama : on sait que pour être intéressante, une renégociation d’emprunt doit se faire avec au moins 1% de moins sur le taux d’intérêt ET qu’elle doit intervenir au delà du premier tiers / quart de la durée de l’emprunt (et avant le dernier tiers / quart de l’emprunt). Pour des emprunts de 15/20 ans, c’est donc exactement le bon moment.

Mis bout à bout, ces trois éléments amènent invariablement à ce constat : RENEGOCIEZ VOS EMPRUNTS ! (même si ce n’est pas pour aménager un comble ou réaliser une surélévation).

Quel est l’intérêt réel ? Qu’est-ce que ça rapporte de renégocier ?

Prenons le cas d’une famille qui aurait emprunté 180.000 € sur 20 ans en juin 2008 à 4.58% (http://www.cafpi.fr/historique-taux.php). Renégocier aujourd’hui cet emprunt avec un taux de 2.6% fera réaliser à cette famille une économie de plus de 15.000 € (indemnité de remboursement par anticipation incluse) ! C’est absolument considérable.

Les charpentiers du réseau Combles d’en France ont l’habitude d’aborder ces questions de financement avec leurs clients. Ce que nous réalisons en modifiant les charpentes et en aménageant de nouveaux espaces à vivre dans les combles perdus est un investissement pour chacun de nos clients. Or, on le sait, les investissements se financent toujours sur le long terme via un emprunt.

Nous avons donc tous dans le réseau des possibilités de financement à vous proposer. Et nos partenaires en renégociation de crédit comme en financement direct étudieront prioritairement nos projets. Sachez qu’en refinancement, il sera très rare que vous aboutissiez dans votre discussion avec votre banquier actuel. Souvent ce dernier saura octroyer des conditions à un nouveau client qu’il ne saura pas donner à son ancien client. C’est pour cela que l’on parle souvent de « rachat de crédit » : un nouveau banquier rachète le crédit du banquier d’origine. Pour mener à bien votre négociation, prévenez votre banquier que vous allez confier la renégociation à un courtier. Il en existe beaucoup et nous saurons vous en recommander un localement. Vous aurez été loyal envers votre interlocuteur bancaire, mais vous vous ouvrirez des possibilités financières très importantes.

Alors convaincu ? Votre comble gratuit (ou presque…), c’est aujourd’hui une réalité grâce à la baisse des taux. Car admettons que selon la formule travaux retenue, ce seront 30, 40, 50% voire plus du montant total des travaux qui auront été ainsi financés. Et ce sont les charpentiers du réseau Combles d’en France qui vous le disent : n’hésitez pas à nous interroger sur ce sujet également.