0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe

Trouver un logement sous son toit !

Avant de boucler les valises pour la pause estivale, arrêtons-nous un instant sur le grand mercato du moment : les chambres pour étudiants. La solution est peut-être toute simple :  trouver un logement sous son propre toit, mais pour un autre étudiant que ses propres enfants.

Pas clair ? Explications…

En France, environ 2.200.000 étudiants sont dans le second cycle. Parmi ceux-ci, environ 1.200.000 étudiants suivront leurs études à la prochaine rentrée dans une autre ville que celle de leur famille d’origine. Les voyages forment la jeunesse dit-on !

Face à cette demande, l’offre en chambre universitaire s’est considérablement améliorée. Qualitativement tout d’abord, avec des « Cités U » qui offrent des toilettes séparées, des douches individuelles, un confort plutôt sympa. Par partout, d’accord, mais le progrès se fait sentir. Quantitativement ensuite : à ce jour prés de 350.000 chambres sont gérées par le CROUS.

C’est beaucoup, mais pas assez.

Pour répondre à ce besoin, nombre de particuliers ont décidé de mettre en location la chambre laissée vacante dans la maison. Avec un loyer mensuel de l’ordre de 350 à 500 €, c’est un revenu confortable qui vient s’ajouter aux salaires perçus par ailleurs. L’économie de partage prend là un sens 100% pertinent.

Loger un étudiant : un comble?…

En poussant le raisonnement plus loin, on comprend vite que si votre maison est située sur un ligne de bus ou de tramway qui dessert un centre universitaire, une grande école, une faculté, alors vous avez la possibilité de réaliser un investissement particulièrement intéressante en aménageant votre comble ou en réalisant la surélévation de votre maison.

A 350 ou 400 € la chambre louée par mois, avec une chambre, la location couvrira les frais d’emprunt des travaux d’aménagement de comble. Avec 2 chambres, la seconde apportera un bénéfice substantiel permanent. Idem pour la surélévation qui pourra aussi trouver preneur auprès de cadres en mission de longue durée par exemple (voir notre vidéo).

Par delà le coté financier, il est un autre aspect de la question qui rend ces investissements pertinents. Trouver un logement sous son propre toit peut aussi permettre à des personnes âgées d’avoir une présence à domicile. L’économie de partage devient alors également solidaire et les services rendus mutuellement dépassent le seul stade du rendement économique.

Avec l’accroissement de la population du troisième âge dans notre pays, cette perspective de retrouver du lien entre les générations prendra de plus en plus de sens dans les années à venir. Tant mieux : nos jeunes et nos ainés le méritent bien.

Vous vous demandez comment mettre en location votre chambre ? Voila quelques adresses utiles qui vous permettront de rendre un grand service à un jeune étudiant :

https://www.immojeune.com/

http://www.studylease.com

http://www.letudiant.fr/lifestyle/logement_2/les-meilleurs-sites-internet-pour-trouver-un-logement-etudiant.html

https://www.lokaviz.fr/

http://www.mapiaule.com/se-loger/les-pistes-pour-trouver-votre-logement/a15173.html#.WYSd0-m1vo8

Bonne recherche à tous !

Et bonnes vacances également !