0800 000 410 Appel gratuit depuis un poste fixe
chambre sous comble

Des combles aménagés confortables : promesse tenue !

Aménager vos pièces en les dimensionnant correctement

Les pièces situées sous rampants ne sont pas des pièces comme celles du rez-de-chaussée, c’est une évidence. Ce qui est moins évident, c’est que ces pièces sont plus spacieuses, plus aérées si elles sont correctement dimensionnées. Ainsi, des combles aménagés confortables commencent par une bonne utilisation des espaces les plus bas sous vos rampants. On pourra y placer des rangements (commodes par exemple) ou du mobilier tel que le bureau de travail dans la chambre des étudiants.

Une chambre de 18 m² ? Oui, c’est très fréquent et notre site internet vous montrera de nombreuses photos de chambres dont la surface loi Carrez est de 10m² (comme au rez de chaussée) mais la surface au sol totale avoisine les 20m² ! Toute l’astuce du confort réside dans l’utilisation de ces espaces sous rampants qui s’ajoutent aux espaces où l’on a 1,80 m de hauteur.

Pensez lumière et changez votre point de vue !

L’autre élément de confort de vos combles est la lumière. Situées sous les rampants de votre toiture vous allez avoir la chance de pouvoir utiliser ces surfaces inclinées pour les équiper de fenêtres de toit.

Cette caractéristique est très importante car vous n’aurez pas à l’étage le sentiment que votre fenêtre est dans l’épaisseur de votre mur. Votre vitrage sera à fleur de votre couverture et la lumière pénétrera toujours dans votre comble, quel que soit le moment de la journée.

Choisissez de grandes fenêtres de toit car elles seront votre allié pour deux raisons. Elles vous permettront de baigner votre étage d’une lumière 100% naturelle, même par temps gris. Vous aurez la surprise dans ces journées de faible luminosité de ne pas avoir besoin d’éclairage électrique. Contrairement au rez de chaussée où les lumières seront certainement allumées depuis longtemps. Et ces fenêtres de toit vous permettront également de créer des espaces de circulations supplémentaires dans votre comble. Etonnant ? Pourtant, les espaces situés sous les fenêtres de toit vont avoir plein d’avantages pour votre futur confort…

Enfin, changez de point de vue ! Vous connaissiez l’environnement de votre maison depuis le plancher des vaches. Vous allez maintenant le découvrir de 3 mètres plus haut et ça change tout. Votre jardin, la rue, les espaces naturels autour de vous : le spectacle est garanti, nouveau, lumineux, changeant tout au long de l’année.

 

Le comble du comble : bien choisir ses couleurs

Aménager des combles de manière agréable passe aussi par le choix des couleurs. Mieux vaut peindre les murs de couleurs claires (taupe, blanc cassé ou même blanc) car les couleurs sombres absorbent la lumière et donnent une impression d’exigüité. A l’inverse, les coloris clairs vous donneront l’impression de gagner de l’espace et rendront ainsi vos combles aménagés confortables et à votre gout.

Reliez confortablement le haut et le bas

Votre maison va se modifier radicalement avec l’aménagement du comble. Un escalier va trouver sa place, devenant un véritable nœud de circulation dans votre maison.

L’emplacement de l’escalier fera l’objet d’un prochain article sur notre site mais sachez que chaque projet a bien évidemment sa solution. Et que parfois cette solution se cache dans des endroits auxquels on ne pense pas immédiatement. Dans tous les cas, l’escalier ne doit pas supprimer en bas les pièces que l’on va créer en haut. Ce serait dommage.

L’escalier pourra être encloisonné, caché de la vue. Ou bien il sera montré, mis en valeur. Il sera ce nouveau meuble ajoutant une touche déco à votre rez-de-chaussée. Bois, métal, verre, les matériaux ne manquent pas pour lui donner exactement l’aspect et la forme que vous voudrez.

 

Pas de nid douillet sans chaleur…

Il y aurait beaucoup à dire sur le confort de votre futur étage (insonorisation, jouer avec la salle d’eau,…). Mais impossible de terminer un tel article sur les combles aménagés confortables sans évoquer l’isolation.

Commençons par lutter contre une idée reçue : non, l’isolation ne sert pas à empêcher le froid de rentrer dans votre maison. L’isolation a pour fonction d’empêcher l’air chaud d’en sortir.

Bien comprendre cela permet ensuite de jouer sur deux axes été comme hiver.

Premièrement, votre isolation va vous apporter un surplus de confort très appréciable l’hiver, supprimant les zones de froid que vous ressentez à l’approche d’un mur ou dans une chambre du rez-de-chaussée. On en prend l’habitude mais ce sentiment de froid ressenti en un ou plusieurs endroits de la maison est un gouffre à énergie. S’il fait froid, c’est que la chaleur s’en va. Et que donc votre chaudière produit en continue de l’air chaud pour compenser ces fuites d’air couteuses et inconfortables.

Et deuxièmement, même en hiver, ouvrir vos fenêtres pour faire « respirer » votre maison est une nécessité. En ouvrant vos fenêtres de toit 10 minutes dans la journée, le matin, vous allez renouveler l’air intérieur et ainsi l’assainir. Une fois refermées, vos fenêtres de toit vont à nouveau retenir l’air chaud. Et votre étage sera à nouveau chauffé par la montée de l’air chaud en provenance du rez de chaussée. Il faudra peu de temps pour que l’air de l’étage redevienne à bonne température. Et l’air de toute la maison aura été assaini. Un véritable gage de confort.